eBanking - en toute sécurité!

 

21.03.2019:

On entend de plus en plus parler de fuites de données dans les plateformes de vente en ligne, bourses d’échange et autres portails Internet. Ce type de vulnérabilité concerne-t-il aussi les informations de connexion ?

Il ne se passe pas une semaine sans que l’on découvre une nouvelle fuite : les cas de données de connexion volées ou compromises se multiplient, qu'il s’agisse de portails d’actualité, de boutiques en ligne, de maisons de vente aux enchères ou de sites boursiers.

De plus en plus, les utilisateurs remettent en question la sécurité des services Web. Même si on ne dénombre à ce jour aucun cas d’institut financier suisse ayant subi un vol de mots de passe ou d'autres informations sensibles, la question de la sécurité de nos données de connexion aux services d’e-banking se pose bel et bien.

La bonne nouvelle, c’est que l’accès à votre compte d’e-banking reste sécurisé dès lors que vous suivez quelques règles de base pour la gestion de vos données.

En premier lieu, vous devez utiliser un mot de passe fort, et veiller à ne pas le communiquer et à ne pas l’enregistrer sans protection sur votre ordinateur ou dispositif. En aucun cas, vous ne devez utiliser le même mot de passe pour l’e-banking et d’autres services en ligne, tels que la messagerie électronique ou des plateformes de vente en ligne. La raison en est que si les comptes liés à ces services sont piratés, votre accès à l’e-banking sera lui aussi en danger. Pour ne pas avoir à mémoriser tous les mots de passe correspondants aux différents services, il est recommandé d'utiliser un gestionnaire de mots de passe.

La sécurité des systèmes informatiques des banques suisses n’est absolument pas remise en cause. Les fuites de données dues à des attaques de pirates informatiques sont extrêmement improbables - contrairement aux boutiques en ligne de produits bon marchés chinois par exemple. En fait, les criminels essayent plutôt d’inciter les utilisateurs finals, au moyen de faux emails ou de sites piratés, à communiquer eux-mêmes leurs données de connexion. À vous donc de vous protéger contre les attaques de phishing.

Last but not least, il convient de protéger votre dispositif à l’aide d’un antivirus et d'un pare-feu et de procéder régulièrement aux mises à jour du système d’exploitation et de vos applications, afin de ne donner aucune chance aux trojans (bancaires) de subtiliser vos données confidentielles.

Tant qu’ils veillent sur leurs données de connexion, les clients des banques suisses sont donc à l’abri des vols de données - et donc des pertes financières qui peuvent en découler. Et si vous suivez nos règles, vous verrez que c’est bien plus simple que vous ne l'imaginez !

Copyright © 2019 - Tous droits réservés. Haute Ecole Spécialisée de Lucerne – Informatique Informations juridiques